webleads-tracker

Le blog

Suivez les tendances de la logistique e-commerce

GLS

Les jeunes et leur smartphone

Analyses

Une étude menée par Quancast revient sur la complicité qui peut exister entre les jeunes et leur Smartphone, au point de le considérer comme un ami, voire un prolongement du corps ?

 

Les nouvelles technologies et les supports qui vont avec offrent à chacun des usages repensés, des fonctionnalités innovantes et des comportements divers et variés. Jouer, échanger avec des proches, consulter les réseaux sociaux, s’informer et acheter sont autant d’habitudes que nous avons pu prendre avec notre mobile entre les mains. Les marques, et notamment les e-commerçants, ont bien compris les enjeux que cela soulève. Très connectés, les jeunes sont les premiers concernés. Ils en profitent pour textoter (80%), mettre à jour leurs réseaux sociaux (61%), effectuer des démarches administratives (20%)…

 

Et les achats dans tout ça ? Figurez vous que les 16-34 ans utilisent leur Smartphone cinq fois par jour en moyenne pour regarder des produits. Les vêtements, les technologies et les accessoires sont d’ailleurs les plus recherchés. Certes, ils y trouvent des informations mais ils ne passent que rarement à la caisse. Le mobile peut ainsi être comparé à un catalogue géant. 51% des jeunes passent par ce device pour leurs recherches sur Internet (contre 41% pour le reste de la population) et cela se traduit tout de même par deux achats en moyenne chaque semaine (contre un seul en général).

 

L’étude revient aussi sur l’impact de la publicité visible sur mobile. Elle est souvent vécue comme une contrainte, une intrusion qui pénalise la marque et son image. Un consommateur sur deux est de cet avis (54% chez les plus jeunes). Pour autant, la publicité, quand elle est bien faite, peut servir l’annonceur et lui permettre de gagner en visibilité, atout dont ont besoin les e-commerçants pour tirer leur épingle du jeu. S’ils sont capables de juger sévèrement la publicité, 80% des 16-34 ans admettent pour autant qu’elle peut les impacter (contre 64% en général). Etant fréquemment sur leur mobile, les jeunes ont des attentes fortes et espèrent des publicités plus créatives et plus pertinentes.

 

Cette étude confirme à quel point une véritable stratégie sur le mobile peut être utile pour séduire les e-consommateurs.

 

(*) Etude réalisée par Censuswide du 4 décembre 2015 au 6 janvier 2016 auprès de 3 101 consommateurs de 16 ans et plus en Angleterre, en France et en Allemagne possédant un Smartphone.

Mots-clés associées à cet article
Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire

Vous êtes intéressé par FlexDeliveryService ?

Contactez-nous